NDA magazine – signalétique

Signalétique – Megamark

Un métier évolue avec l’expérience

Megamark est une entreprise créée en 1989 par deux amis d’enfance, Christophe Renard et Patrick Turpin restés actionnaires. Elle s’est rapidement imposée comme un acteur de référence de la communication visuelle en France en valorisant les espaces d’entreprises (vitrines, véhicules, bureaux, bâtiments),  comme un média, une approche alors novatrice en France. Avec son talent professionnel incontestable cette société a su évoluer et se développer et devenir un groupe de 270 personnes pesant 45 millions de CA. De plus en plus, elle a pris sur le chantier des prestations à sa charge afin de satisfaire ses clients. Au final, elle propose aujourd’hui des solutions globales de management de projet. 

 

Le parcours de Megamark

Megamark a su s’adapter aux évolutions du marché et surtout répondre aux attentes de ses clients.  L’étude,  le conseil et la mise en œuvre de la communication opérationnelle sont  le cœur du savoir-faire de l’entreprise. Son offre s’articule autour de quatre divisions  avec chacune son expertise :

 

La division « Points de vente » aménage, communique, signale et rénove les réseaux retail et la GMS.

La division « Bâtiment » offre des solutions créatives pour décorer, signaler et rénover les bâtiments tertiaires et industriels et les ERP.

La division « Véhicules » réalise la communication, le marquage et l’outil de gestion pour les flottes.

La division « Rail » optimise le matériel ferroviaire. Cela englobe aussi bien la communication que la rénovation.

La société a su vite évoluer, se développer et s’entourer des talents nécessaires pour disposer d’un ensemble de services et de solutions intégrés qui ont pour vocation d’optimiser, de rationnaliser et de maîtriser l’ensemble des paramètres de réalisation d’un projet.

Ses équipes regroupent un studio graphique, deux bureaux d’études, un service Recherche eDéveloppement, quatre unités de fabrication, sept plateformes logistiques et un réseau international de pose capable de réaliser des déploiements de marque au niveau mondial.

 

Une nouvelle identité visuelle

Dans son évolution, même le logo n’y échappe pas. Il est renouvelé et accompagné d’une nouvelle identité.

Cette nouvelle identité visuelle traduit sa capacité d’anticiper et d’accompagner ses clients dans un environnement en permanence en mutation. Elle reflète notamment les évolutions conduites ces dernières années par l’entreprise notamment en terme de culture d’innovations et de services.

 

La nouvelle signature traduit  parfaitement son positionnement : « Innover, optimiser, déployer  ».

David Chanrion, Responsable communication explique : « notre signature exprime notre  méthodologie d’approche des projets et le bénéfice que nous apportons à nos clients ».

 

La philosophie du groupe aujourd’hui est d’innover pour permettre de se différencier. Il s’agit d’optimiser les prix et délais par des recommandations techniques, logistiques et graphiques pertinentes. Il faut se déployer en déclinant les concepts, les projets sur l’ensemble des supports de marques. Cette nouvelle identité visuelle s’inscrit dans le prolongement des succès récents de Megamark avec  des  déploiements de projets de signalétiques tertiaires sur les sièges sociaux de SFR, Google, Coface, SNEF ou bien HSBC dans le monde entier. Mais ce sont aussi les concepts des points de vente comme Marionnaud, Carrefour, Auchan, Celio Club… qui font la renommée du Groupe.

 

Une évolution du métier en phase avec les attentes du marché 
C’est pour satisfaire l’attente des clients qui souhaitent une réponse plus globale, un clé en main, que Megamark a intégré des services complémentaires.

Le Groupe réalise les travaux de second-œuvre pour la rénovation d’espaces, l’aménagement et l’architecture commerciale. Son offre digitale est complète avec les affichages dynamiques. Il agit également dans le développement durable et intègre des modules photovoltaïques souples sur mesure pour compléter l’alimentation d’un dispositif électrique (par exemple une enseigne lumineuse). Avec le renforcement dans ses équipes de deux directeurs artistiques, des solutions de fabrication et installation de mobilier sont réalisées. Le service décoration et architecture est plus pointu et en phase avec les dernières tendances. L’innovation restant toujours à la pointe au sein du groupe, des solutions de peintures, vernis et mix adhésif / peintures sont intégrées et les dernières technologies en matière d’impression directe sur tous supports sont acquises.

 

Nicolas Napoli, Directeur Général de Megamark nous précise : « Megamark a su prendre un virage fondamental pour le projet d’entreprise en investissant  massivement dans l’innovation et le renforcement de l’offre de services. Megamark affirme sa vocation de gestionnaire de projet multi-spécialiste de la préconisation jusqu’à  la réception du chantier. Un seul interlocuteur tout au long du projet est d’ores et déjà plus simple et plus efficace et surtout plus rassurant pour un client.  »

 

Nous tenions à vous montrer cette évolution car en fait il est le parfait exemple du marché actuel. Pour réussir, il s’agit d’innover et surtout de s’adapter. Le monde professionnel est de plus en plus impitoyable et intransigeant. Il faut évoluer, se développer et s’entourer d’équipes qui valorisent votre savoir-faire.

http://www.architecture-magazine-design.fr/18-131-architecture-design-enseigne-signaletique-.html#ad-image-1

Signalétique – Decapub et Imhotep Conseil

Quand Imhotep-Conseil signalise les lieux…

Le groupe Egis, groupe de conseil, d’ingénierie, de montage de projets et d’exploitation dans les infrastructures et le bâtiment  a emménagé dans l’immeuble « Start » dans les Yvelines, réalisé par les architectes Valode et Pistre. Pour leur aménagement intérieur, ils ont fait appel à l’agence Imhotep-Conseil. Les architectes d’intérieur spécialisés en immobilier d’entreprise et en aménagements tertiaires, Caroline Sinet et Dorli Sanson, ont pu répondre aux attentes de leur client et trouver toutes les solutions adéquates, en s’entourant de professionnels tels que Décapub/Onsit qui n’ont pas hésité à réaliser du sur mesure pour que la créativité d’Imhotep-Conseil et le projet conçu deviennent une réalité.

Le projet 

Egis décide en 2011 de rassembler dans un seul bâtiment les équipes de ses 4 sites de Guyancourt (78). Ce regroupement a pour objectif d’obtenir une meilleure communication transversale entre les équipes et les différents métiers. Les architectes d’intérieur doivent répartir sur les 27 000 m2, 1 100 postes de travail. Leur programmation répartit les espaces  de la façon suivante : 80 % de bureaux partagés, 20 % de bureaux fermés, 60 salles de réunion réservables (dont certaines accessibles au public extérieur), 60 boxes non réservables, 1 business center, 1 restaurant entreprise, 1 salle de sport et 1 conciergerie.


Le concept d’Imhotep-Conseil est de donner une cohérence avec les couleurs de la façade du bâtiment et le jardin privatif, prolongement du parti architectural. La continuité de l’effet « nature » à l’intérieur est retenue. Les couleurs doivent être harmonieuses et en concordance avec la charte graphique. Les éclairages et la lumière prennent une part importante dans le projet. Des effets transparents et translucides à travers la vitrophanie sont retenus. Tout est réfléchi pour une mise en valeur de la décoration intérieure. Avec l’aide précieuse de son partenaire spécialisé dans les solutions décoratives personnalisées Décapub/Onsit, la signalétique est pensée et travaillée bien en amont. C’est un élément primordial qui participe à l’amélioration de la qualité de vie au travail. Décapub/Onsit est spécialisée dans la conception, la production et l’installation de solutions décoratives personnalisées.


La signalétique du projet

Elle est tout d’abord directionnelle et informative. Des marquages en braille sont aussi réalisés, selon les normes. Des panneaux directionnels informatifs sont positionnés à des endroits stratégiques (sorties ascenseurs, paliers, espace partagé…) ainsi que des plaques informatives (bureaux, espaces communs, réunions, boxes) avec les couleurs du projet (taupe, vert anis, bleu canard, turquoise).

Dans les bureaux, Imhotep-Conseil décide de ne pas obturer la lumière tout en « floutant » l’effet visuel. La société Décapub/Onsit propose alors un filtre sur un film cristallin Optima, pour brouiller la netteté visuelle. Afin de valoriser l’image en France et à l’International, les architectes d’intérieur déclinent les villes d’implantation sur les panneaux vitrés des bureaux.

 

Pour les boxes la mise en avant visuelle se fait avec un film cristallin Clarity de couleur turquoise. La continuité du renforcement identitaire de l’entreprise persiste avec un bandeau reprenant le nom des implantations du groupe en France et à l’International, en transparent sur fond turquoise.

Quant aux salles de réunion, un film translucide Epure est utilisé pour un meilleur isolement.

Pour souligner les réalisations, l’effet bicolore qui accentue sans alourdir l’effet visuel est retenu.

Au point café, le choix se porte sur des panneaux acoustiques Walltex Noise Control avec un traitement Scotchgard (effet antitaches). Pour l’aspect décoratif, une couleur douce est sélectionnée, elle reprend le motif du panneau acoustique sur les panneaux de côtés en transparent et translucide.

Dans le cas présent, le projet (livré cette année) connaît un franc succès. Le client est satisfait et son personnel apprécie son cadre de travail. C’est le résultat d’une démarche pensée et minutieuse des architectes d’intérieur du Cabinet Imhotep-Conseil qui ont su avancer au diapason avec Décapub/Onsit et l’équipe Projet du client.

Bien souvent, les architectes, les designers et les maîtres d’ouvrage oublient l’importance de la signalétique. Ils englobent celle-ci au lot « cloisons ». Ils ignorent qu’elle est un corps d’état à elle seule. Dans le retail, on connaît exactement son le rôle de la signalétique. On sait qu’elle est incontournable et on évalue très rapidement son impact marketing et communication. Dans le tertiaire, ce n’est pas encore toujours très bien maîtrisé. Nous insistons donc sur l’importance de savoir, comme Imhotep-Conseil, s’entourer de vrais professionnels de ce secteur qui est sous-estimé mais qui évolue énormément.

Le design tient une part importante dans la signalétique. C’est un média décoratif. Toutes les innovations techniques sont déjà présentes.

Absorption acoustique, antitache, antiodeur, antibactériens, transparence, translucidité, motifs en reliefs, sablage, teinte dans la masse, dépoli, évidé, découpé, aspect matière (bois, cuir, pierre…), couleurs métallisées etc… tant de possibilités pour rendre un projet unique et exceptionnel. Il est à noter que nous entrons dans l’ère digitale. De plus en plus, la signalétique via un smartphone guidera le personnel ou les visiteurs dans un bâtiment et donnera des informations complètes sur les lieux, etc.

Avec cet article, nous souhaitions remercier Imhotep-Conseil et Décapub/Onsit pour leur professionnalisme mais aussi pour leur présence sur le salon Viscom lors de la table ronde de nda. Malgré les défaillances techniques, les désistements d’intervenants… ils ont su faire face et prendre la parole. Quand on maîtrise ses projets et son sujet… cela fait la différence. Merci et continuez à nous présenter de beaux projets.

http://www.architecture-magazine-design.fr/18-0-architecture-design-.html#ad-image-2